Historique de l’association

C’est au tout début de l’année 1991, lors de réunions d’informations de la fédération des chasseurs que fut abordé le sujet d’un projet de gestion commune du lièvre sur 5 cantons (Roquefort, Gabarret, Mont de Marsan et Villeneuve de Marsan).

En effet, avec l’aide précieuse de Roland Barrère, Administrateur Fédéral, et de plusieurs responsables d’ACCA, le GIC lièvre nommé ensuite GIC  » la Lébe » vit le jour et demandait donc à Mr le Préfet une ouverture retardée au dernier dimanche de septembre et une fermeture au 2éme dimanche de janvier avec comme règle de gestion une prise par jour et par chasseur.

Guy Bergès en prit la présidence jusqu’en 1995 ou Roland Serres prit le relais.

Mais un GIC doit vivre, proposer des règles de gestion, des travaux à ses adhérents.

En 1998, le GIC amorça une orientation résolument offensive pour la sauvegarde et le développement à la fois du cheptel et d’une éthique de chasse aux chiens courants.

En 1999, création d’une manifestation de chiens courants sur lièvre uniquement réservée aux chasseurs Landais dont le but est de promouvoir une chasse sans armes ni prélèvements avec un profond respect de l’éthique.

Ce rassemblement fut une grande réussite et le début d’une belle aventure.

Il fut demandé au Préfet l’autorisation aux chasseurs de pouvoir sortir leurs chiens sur lièvres le mercredi et le samedi de la fermeture à la fin Janvier. Accordé.

La même année, Jean Marc Benquet fut nommé Président.

En 2000, première coupe des Landes sur lièvres, trophée offert par la fédération des chasseurs, remis en jeu tous les ans.

Lors de l’édition 2004 le GIC invita les enfants de l’école primaire de Bourriot-Bergonce à suivre une meute sur le terrain avec en prime un document complet sur le lièvre et sur le rôle du GIC. Manifestation largement relayée par les médias: France 3 Aquitaine, radio Landes et Sud Ouest.

Ce fut là un grand moyen de communication.

L’action se renouvela en 2006 avec la présence des enfants handicapés avec l’aide du SSID (service sport et intégration et développement du Conseil général des Landes.)

En 2007, c’est le tour des résidents de la Maison de retraite de Roquefort de répondre favorablement à l’invitation du GIC.

L’année suivante ce sont les élèves de l’école Primaire de Lencouacq qui viennent suivre une chasse à courre au lapin et  participer à une leçon sur la forêt Landaise avec l’ONF et la faune avec une garde Nature du Conseil Général des Landes.

En 2010, nouveau changement de président avec l’élection de Richard Dumon.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :